Article

 L'entreprise de la semaine

Groupe multi-métiers avec des expertises couvrant tous les domaines d’activités de la banque et de la finance,BMCE Bank affirme son apparten...


Dépôt de CV


Déposez votre CV et soyez visible par les recruteurs

Je dépose mon CV

Newsletter


Recevez chaque semaine les dernières actualités

s'inscrire

Alertes emploi


Recevez chaque matin les nouvelles offres d'emploi par e-mail

CRée mon alerte

Rétro 2017 : Les grands chantiers enclenchés

aujourdhui.ma | 02 Janvier 2018


Actualité Maroc | AmalJOB

Le Maroc a posé en mars 2017 les jalons d’une ville intelligente. Un projet unique en son genre est désormais sur les rails faisant de la ville de Tanger un pôle économique de taille. Baptisé «Cité Mohammed VI Tanger Tech», ce projet sera construit sur une période de 10 ans. Avec un investissement initial d’un milliard de dollars, cette zone intégrera sur 2.000 hectares l’écologie, l’habitabilité, l’industrie et l’innovation. Ce pôle économique intégré est le fruit d’un partenariat entre la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, BMCE Bank of Africa et le groupe chinois Haite. La nouvelle cité générerait à terme 100.000 emplois, dont un minimum de 90.000 emplois bénéficierait aux habitants de la région. Le projet impliquerait par ailleurs l’installation de 200 compagnies chinoises opérant dans des secteurs variés.
Citons, entre autres, la fabrication automobile, l’industrie aéronautique, les pièces de rechange d’aviation, l’information électronique, le textile et la fabrication de machines. A terme, l’investissement total de ces entreprises atteindrait 10 milliards DH.

AMDIE, un outil de promotion sectorielle

Renforcer les principes de la bonne gouvernance et de l’efficacité institutionnelle et consolider la coordination entre les différentes offres promotionnelles de l’économie marocaine… C’est à quoi est venue répondre l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE). Opérationnelle depuis fin décembre, l’Agence est née d’une fusion entre l’Agence marocaine de développement des investissements, Maroc Export et l’Office des foires et expositions commerciales. L’AMDIE vient en appui à la mise en œuvre des chantiers du programme industriel et entend contribuer au succès des stratégies de l’Etat en participant à la création de valeur, d’emplois et en renforçant la compétitivité sur l’ensemble du territoire. La création de l’AMDIE vise principalement à soutenir l’investissement et l’export. L’agence se veut un outil efficace de promotion des stratégies sectorielles et de l’offre Maroc. L’agence suit une approche de bout en bout lui permettant d’intervenir sur l’ensemble du parcours d’investissement et d’exportation.

Un bon démarrage par le Compact II

Quelques mois après son entrée en vigueur, d’importantes avancées ont été observées en termes du deuxième Compact de coopération signé entre le Maroc et le Millennium Challenge Corporation. En six mois de lancement, le Compact II semble suivre une bonne cadence.
Le déploiement de ce programme, portant sur un don américain de 450 millions de dollars et une contribution marocaine de 67,5 millions de dollars, suit une approche participative. Signé en novembre 2015, le Compact II marque l’aboutissement d’un processus de préparation ayant duré plus de deux ans. Deux grandes priorités ont été définies dans ce sens.
Citons en premier l’éducation et la formation pour l’employabilité. Les interventions se focaliseront sur l’enseignement secondaire en tant que phase déterminante pour la formation professionnelle et l’intégration du marché de travail. La deuxième composante du Compact fixé pour une durée de cinq ans concerne la productivité du foncier.
Le but étant d’améliorer la gouvernance et la régulation du foncier et augmenter par conséquent sa productivité. Ceci permettra de créer de nouveaux parcs industriels et de transformer la propriété des terres collectives dans les périmètres irrigués en propriétés individuelles au profit des ayants droit (Melkisation).

L’Agence de développement numérique sur les rails

Tant attendue par les opérateurs de l’économie numérique, l’agence de développement numérique a démarré en même temps que l’AMDIE, concrétisant ainsi l’un des objectifs de la vision Maroc Digital 2020. Sa mise en place vient rattraper le retard dû à l’échec de la stratégie «Maroc Numeric 2013». L’agence vient à cet effet insuffler un nouvel élan à l’économie numérique, un important vecteur de création d’emploi d’amélioration des services aux citoyens. Cet établissement public a pour mission d’accélérer la transformation numérique de l’économie nationale. L’Agence se chargera de mettre en place des approches intégrées dans le domaine du développement numérique au Maroc, de mettre en œuvre les stratégies de l’Etat en la matière et de promouvoir la diffusion d’outils numériques. L’agence contribuera, également, à améliorer l’écosystème national et renforcera le positionnement du Maroc en tant que hub régional. Cette structure garantira davantage d’homogénéité à des projets nouvelle technologie, assurera le développement des investissements et encouragera l’activité entrepreneuriale dans le domaine de l’économie numérique.


 L'entreprise de la semaine

Groupe multi-métiers avec des expertises couvrant tous les domaines d’activités de la banque et de la finance,BMCE Bank affirme son apparten...


Dépôt de CV


Déposez votre CV et soyez visible par les recruteurs

Je dépose mon CV

Newsletter


Recevez chaque semaine les dernières actualités

s'inscrire

Alertes emploi


Recevez chaque matin les nouvelles offres d'emploi par e-mail

CRée mon alerte