Article

 L'entreprise de la semaine

Référence mondiale depuis 60 ans en matière de recherche et de gestion des compétences, Manpower accompagne depuis 1997 l'entreprise marocaine dan...


Dépôt de CV


Déposez votre CV et soyez visible par les recruteurs

Je dépose mon CV

Newsletter


Recevez chaque semaine les dernières actualités

s'inscrire

Alertes emploi


Recevez chaque matin les nouvelles offres d'emploi par e-mail

CRée mon alerte

5 CONSEILS POUR BIEN GÉRER SA SORTIE QUAND ON QUITTE UN EMPLOI

cosmopolitan.fr | 15 Novembre 2018


Actualité Maroc | AmalJOB

Votre CDD touche à sa fin, vous avez démissionné ou vous avez été licenciée. Peu importe le contexte, pour quitter un emploi correctement, balayez le vieux cliché de l'employé(e) penaud(e) qui embarque ses carnets et sa lampe de bureau dans un carton. Partez comme Zidane a quitté le Real Madrid : estimé(e), honoré(e) et déjà regretté(e).

Dans 35 heures, c'est déjà trop !, Joanna, campée par Jennifer Aniston, répond à la demande absurde de son patron par un doigt d'honneur magistral. "Je déteste ce job ! Je déteste ce satané job et je n'en ai pas besoin !" crie-t-elle sans vergogne devant les clients médusés du restaurant. 

Spoiler : cette méthode ne figure pas du tout parmi nos astuces pour quitter son emploi en bons termes.

Certes, la fin d'un contrat peut être libératrice, puisqu'elle annonce le début d'un nouveau jobexcitant, ou la fin de vos souffrances sous le joug d'un patron acariâtre. Mais ce n'est pas une raison pour ouvrir la boîte de Pandore et entacher votre réputation professionnelle. 

Démissionner (ou faites vous licencier) avec élégance

"Quitter son emploi donne l'occasion de faire une forte impression finale. Le faire bien en dit long sur son niveau de professionnalisme", déclare Molly Erman, auteure de Ma Vie au Boulot(éd. De Boeck). 

En pratique, cela revient à prendre un rendez-vous en bonne et due forme avec son manager pour lui annoncer sa décision, en expliquer les raisons si besoin et surtout, insister sur les aspects positifs que vous retenez de votre collaboration.

Si vous partez pour des raisons liées à une mésentente ou à un mal-être du fait d'un management toxique, vous avez le droit de l'évoquer, mais à condition de rester diplomate. Focalisez sur votre propre ressenti, sans juger la personnalité de votre manager, par exemple.

En cas de licenciement, là encore, aussi douloureux puisse-t-il être, la retenue et la diplomatie sont de mise. "Prenez plutôt cette discussion comme une occasion d'apprendre quelque chose : écoutez, faites poliment des remarques si besoin, et essayez d'élucider la suite : les indemnités de départ, le dernier jour, la façon d'annoncer la nouvelle à vos collègues", conseille Molly Erman. 

Terminer les tâches et projets en cours 

L'envie de mettre ses doigts de pieds en éventail se fait pressante, puisque "de toute façon, c'est plus mon problème" ? Réfrénez-là ! Vous quittez cet emploi mais votre réputation reste. 

Continuez, jusqu'au dernier jour, d'être ponctuel(le), appliqué(e) et à l'écoute, de manière à laisser derrière vous un travail bien fait et un souvenir positif du collaborateur ou de la collaboratrice que vous êtes. 

Non seulement c'est bénéfique pour la suite de votre carrière, car vos collègues constituent – que vous le vouliez ou non –, votre précieux réseau professionnel, mais aussi pour vos collaborateurs. 

La bonne marche de l'entreprise et les dossiers brûlants ne vous concernent plus vraiment, mais ils demeurent importants pour ceux qui restent. Ne leur rendez pas la tâche plus difficile. 

Préparer un dossier de passation complet 

Si vous n'avez pas pu boucler tous vos dossiers durant la période de préavis, veillez à transmettre aux collègues concernés les informations nécessaires à leur bonne poursuite. 

Préparez des documents clairs et concis, ajoutez-y les liens et contacts utiles, bref, veillez à ce que votre départ soit le plus fluide et agréable possible. 

Molly Erman livre 5 étapes pour rédiger une note de départ dans les règles de l'art : 

- Décrire le poste : comment s'inscrit-il dans l'entreprise ? 
- Indiquer où trouver les documents indispensables. 
- Indiquer comment contacter les personnes essentielles. 
- Partager votre liste de tâches quotidiennes. 
- Ajouter toutes les choses qui vous ont permis de réussir à ce poste. 

Ce genre de note de départ permet par ailleurs à votre manager de rédiger une fiche de poste parfaitement adaptée pour le recrutement de votre remplaçant(e). 

Rédiger un beau mail le dernier jour en entreprise

Le message de dernier jour en entreprise permet de laisser un dernier souvenir de vous.

Concentrez-vous dans ce mail sur les moments, les apprentissages et les accomplissements positifs de votre passage dans l'entreprise. 

Mais surtout, n'oubliez pas d'y partager votre adresse e-mail perso, votre numéro de téléphone et votre profil LinkedIn pour que vos collaborateurs puissent garder contact avec vous. Encore une fois, pensez "réseau" ! 

Faut-il organiser un pot de départ ? 

Un pot de départ qui vous place au centre de l'attention peut mettre mal à l'aise les plus introverti(e)s d'entre vous. Si vous avez rempli les 4 "missions" précédentes, vous pouvez vous en passer sans provoquer une crise diplomatique.  

Mais si pot de départ il y a, consacrez un peu de temps à chacune des personnes présentes et préparez-vous à devoir faire un petit discours ("Le discours ! Le discours !"). 

Pas besoin de devenir rouge pivoine : évoquez simplement ce que vous retirez de cette expérience et annoncez la suite. La vie (pro) continue ! 


 L'entreprise de la semaine

Référence mondiale depuis 60 ans en matière de recherche et de gestion des compétences, Manpower accompagne depuis 1997 l'entreprise marocaine dan...


Dépôt de CV


Déposez votre CV et soyez visible par les recruteurs

Je dépose mon CV

Newsletter


Recevez chaque semaine les dernières actualités

s'inscrire

Alertes emploi


Recevez chaque matin les nouvelles offres d'emploi par e-mail

CRée mon alerte